La pandémie du Coronavirus a complètement changé l’industrie des vacances (et bien d’autres encore), notamment en raison des fermetures de frontières, des mise en quarantaine et d’autres restrictions de voyage qui ont rendu difficile ou impossible pour les clients d’atteindre leurs destinations. Maintenant que les restrictions de voyage commencent à être assouplies à certains endroits, il est important que les gestionnaires immobiliers comprennent ce que ces changements signifient pour eux et leur entreprise. Pour de nombreux hôtes de location de vacances, il peut être difficile de comprendre exactement quelles sont les restrictions et les réglementations, ainsi que leurs responsabilités lorsqu’il s’agit de les suivre. Étant donné la fréquence à laquelle les restrictions de voyage changent actuellement, nous ne mentionnerons pas marché par marché les règles en vigueur. Au lieu de cela, cet article devrait aider à expliquer ce que l’on entend par les différents termes utilisés pour décrire les réglementations, comment vos invités peuvent être affectés par celles-ci et quelles sont vos responsabilités en tant qu’hôte de location.

Que signifient les différentes restrictions de voyage ?

Il y a beaucoup de terminologie en ce moment, il peut donc être difficile de comprendre exactement ce qui est de ce qui n’est pas autorisé. Nous allons essayer de décomposer certains des termes les plus fréquemment utilisés et ce qu’ils signifient pour les clients et les hôtes.

Fermeture des frontières

La fermeture des frontières est probablement la restriction de voyage la plus évidente pour les visiteurs internationaux. Comme le terme l’indique, cela signifie que la frontière d’un pays ou d’une région est fermée à toute personne extérieure. Dans la plupart des cas, il existe des exceptions à la règle, par exemple pour les travailleurs essentiels, pour les résidents de retour ou pour les employés transfrontaliers. Cependant, ce n’est que maintenant que nous commençons à voir les restrictions supprimées pour les vacanciers, et seulement dans certains endroits et sous certaines conditions.

Voyage autorisé depuis certaines régions

De plus en plus de pays assouplissent leurs restrictions actuelles aux frontières pour permettre un nombre croissant d’exceptions pour les voyages autorisés, notamment les exceptions basées sur la région d’où vient le voyageur. Vous avez peut-être vu des termes tels que «zone de voyage» ou «couloir de voyage», qui signifient tous deux que les déplacements sont autorisés entre les régions concernées, mais pas en dehors. L’exemple le plus frappant de ce phénomène est probablement l’accord de voyage en cours de discussion entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui permettrait aux clients de se déplacer relativement librement entre les deux pays tout en faisant face à des restrictions de voyage au-delà de la zone. Dans de nombreux cas, ces autorisations dépendent «d’accords réciproques (ou bilatéraux)». Cela signifie que les deux parties ont convenu que les mêmes conditions seraient appliquées de chaque côté. Cependant, ce n’est pas le cas pour tous les lieux, ce qui signifie que les clients voyageant dans une direction peuvent être confrontés à des quarantaines ou à d’autres mesures, contrairement à leurs homologues voyageant dans la direction opposée. D’autres endroits, comme la Grèce, n’ont pas introduit de zones ou de couloirs en soi, mais ont plutôt instauré une «liste blanche», indiquant les «zones de sécurité» à partir desquelles les visiteurs sont autorisés. Dans la plupart des cas, l’origine du visiteur est déterminée par l’aéroport d’où il a pris l’avion pour la destination plutôt que par le pays de citoyenneté ou de résidence.

Quarantaine, auto-isolation & testes

Alors que certains clients commencent à se déplacer entre les pays, cela ne signifie pas que les choses sont revenues à la normale. Même lorsque les déplacements sont autorisés, certaines conditions doivent être remplies, par exemple concernant les tests et la quarantaine. Certains endroits exigent que tous les visiteurs soient mis en quarantaine ou s’isolent pendant une période de temps (généralement une ou deux semaines), d’autres appliquent des règles de quarantaine différentes selon l’origine du visiteur. Certains pays testent les visiteurs pour le coronavirus à leur arrivée, ou exigent un test dans le pays d’origine avant de voyager. Dans la plupart des cas, un résultat de test positif signifie que le visiteur doit subir une mise en quarantaine pendant une certaine période. Un résultat négatif peut signifier qu’ils sont libres de continuer sans restriction ou, dans certains endroits, peuvent encore nécessiter une mise en quarantaine ou un isolement, mais généralement dans une moindre mesure que ce qui serait requis si le résultat du test était positif. La différence entre «mise en quarantaine» et «auto-isolement» peut être principalement un cas sémantique, et certains utilisent les termes de manière interchangeable, mais en règle générale, il peut être déterminé de manière approximative si la restriction est observée ou appliquée d’une autre manière. Par exemple, dans de nombreux cas, les quarantaines sont strictement requises et appliquées, ce qui signifie que les visiteurs sont escortés vers un endroit prédéterminé et doivent y rester pendant une période de temps. Ils peuvent faire face à des tests supplémentaires pendant cette période et doivent retourner des résultats négatifs et / ou rester sans symptômes pour pouvoir continuer. L’auto-isolement n’est souvent pas aussi strict, ce qui donne à la personne en question plus de liberté dans la manière et l’endroit où elle s’isole. Cela peut signifier qu’ils peuvent continuer jusqu’à leur hôtel ou leur propriété de vacances, mais doivent y rester pendant un certain temps. Les inconvénients causés par toute restriction de mise en quarantaine ou d’isolement sont susceptibles de limiter considérablement la quantité de voyages de loisirs pour le moment. Nous vous recommandons de prioriser toutes les dépenses de marketing pour les clients qui ne seraient pas soumis à de telles restrictions si possible, car la conversion des réservations est susceptible d’être faible en dehors de ces groupes. Plus d’informations sur la façon dont les habitudes de réservation des clients devraient changer sont disponibles ici.
test médical

Quelles sont mes responsabilités en tant que gestionnaire de propriété ?

Étant donné les différents obstacles aux déplacements auxquels sont confrontés les clients, de nombreux gestionnaires de propriété se demandent ce qu’il en est pour eux. Êtes-vous autorisé à recevoir des invités ? Devez-vous choisir les invités selon leur provenance ? Êtes-vous responsable de vous assurer que vos invités sont en bonne santé ? La bonne nouvelle pour les gestionnaires de propriété et les hôtes est que les restrictions de voyage sont généralement des responsabilités gouvernementales. En supposant que les locations de vacances sont actuellement autorisées dans votre région, vous devriez pouvoir continuer à accueillir les invités comme prévu. Vous devriez vérifier votre assurance pour connaître vos obligations concernant la santé de vos invités et ce qui se passerait s’ils tombaient malades, mais ces obligations sont largement indépendantes aux restrictions de voyage et s’appliquerait aux invités, peu importe d’où ils viennent. Des informations sur la propreté et l’hygiène de votre bien locatif sont disponibles ici. Cependant, vous devez vous assurer de coopérer autant que possible avec les lois et directives concernant les voyages. Bien que vous ne puissiez pas contrôler d’où viennent les réservations et les invités, vous ne devez pas encourager les invités à enfreindre les restrictions et à respecter les politiques d’annulation et de remboursement appropriées si une telle situation se présente. Étant donné que toutes ces nouvelles lois et réglementations sont très récentes et non testées, il est actuellement difficile de savoir exactement quelle serait votre responsabilité si vous hébergez des invités à partir d’un endroit non autorisé ou si vous n’aviez pas suivi les directives pertinentes. Si vous êtes particulièrement préoccupé par cette éventualité, nous vous recommandons de prendre contact avec votre autorité locale pour des éclaircissements.

Réservations annulées en raison de restrictions de voyage

Que se passe-t-il si une réservation doit être annulée en raison de restrictions de voyage ? Les réservations effectuées avant la pandémie sont dans de nombreux cas soumises aux politiques relatives aux circonstances atténuantes des canaux de réservation. Cela peut signifier qu’un remboursement complet est offert à l’invité s’il n’est pas en mesure de voyager, même si l’hébergement de l’invité est autorisé dans votre région. Afin de garder la réservation, dans certains cas, vous pouvez à la place réorganiser le crédit de réservation avec vos invités. Plus d’informations sur le crédit sont disponibles ici. Cependant, la plupart des canaux de vente n’appliquent leur politique relative aux circonstances atténuantes qu’aux réservations effectuées avant une certaine date. Cela signifie que tout client effectuant une réservation maintenant ne sera probablement pas en mesure de demander un remboursement complet. En tant que tel, si le client doit annuler la réservation en raison de restrictions de voyage, vous recevrez une compensation conformément à votre politique d’annulation habituelle. Bien sûr, vous souhaiterez peut-être offrir un remboursement plus important ou organiser une nouvelle réservation afin de garder la bonne volonté de vos invités.

Comment me tenir informé des restrictions de voyage ?

Étant donné la rapidité avec laquelle les restrictions changent, nous conseillons aux gestionnaires de location de vérifier régulièrement les mises à jour à la fois dans leur région locale, ainsi que dans les principaux lieux d’origine des clients. Cela signifie que vous devez vous assurer que vous êtes à jour avec les règles qui s’appliquent à votre destination, ainsi que la façon dont les clients de vos marchés principaux sont affectés. Dans la plupart des cas, les gouvernements locaux et nationaux sont votre meilleure source d’informations. En ce qui concerne les informations provenant de l’étranger, vous souhaiterez peut-être suivre les actualités de l’industrie telles que celles de Skift et de Short Term Rentalz. De plus, des sites comme The Local fournissent des informations en anglais pour plusieurs pays européens différents et sont régulièrement mis à jour avec les derniers développements du Coronavirus. Nous avons également un article sur différents groupes de discussion en ligne que vous pouvez utiliser pour partager vos connaissances avec d’autres gestionnaires de propriété.

La façon la plus simple de gérer vos réservations de location

Connectez-vous à Your.Rentals pour gérer vos réservations maintenant.

Vous n’utilisez pas encore Your.Rentals?